L’esthétique à l’état pur. Des lignes parfaites qui découpent un ciel bleu et froid. Presqu’inaccessible, très peu d’alpinistes ont eu le privilège de gravir lentement ses pentes enneigées. Loin de tout et près du pôle, le mont Barbeau attend.