Il n’existe aucun Japonais qui ne rêve d’atteindre ce sommet. Le pays du soleil levant prend toute sa signification là-haut, au sommet du Fuji. C’est le meilleur endroit pour comprendre le drapeau japonais et réaliser combien cette montagne est puissante pour les Asiatiques comme pour moi.

 

L’expédition

Bernard fut reporter aux Jeux Olympiques de Nagano en 1998 pour la Radio de la Société Radio Canada. Affecté aux épreuves de ski alpin, fond et saut, il se retrouva souvent au milieu de montagne. Coïncidence, les épreuves de ski nordiques avaient lieu près de la petite ville de Hakuba, là où le film “Ellesmere en haut du monde” fut primé en 1992.

Nathalie et Bernard avaient prévu l’ascension du Mont Fuji 3 776m, mais à leur grande surprise, l’accès en est interdit et ce pour toute la saison hivernale. Ils se sont contentés de marcher au pied de cette majestueuse pyramide mais le 4 juillet 2004, Bernard et Nathalie atteignent enfin le sommet et ils le fouleront de nouveau en 2005!

Cet immense volcan éteint possède un cratère très impressionnant et quelques plaques de neige résistent aux chaleurs torrides estivales. Le contour de ce cratère est essentiellement composé de roches et de lave volcaniques. Comme à l’habitude, Bernard a rapporté du sommet, quelques précieux cailloux.

 
 
 

En chiffres

  • Sommet atteint le 4 juillet 2004
  • Altitude : 3 776m
  • En l’an 663, un moine bouddhiste aurait atteint le sommet
  • 1708 Dernière éruption
  • Le cratère sommital a 700m de diamètre et 250m de profondeur
  • 2013, inscription au patrimoine de l’Unesco