La plus engagée, la plus difficile, la plus grande de toutes mes expéditions. Pour tout amoureux du froid, de la glace, du blanc… l’Antarctique est un vrai paradis. Dernier continent découvert, premier protégé, il est l’endroit le plus inaccessible de notre planète. Avec son air parfaitement pur et ses horizons interminables, l’Antarctique est plus grand que Nature.

 

L’expédition

Deux Québécois, Bernard Voyer et Thierry Petry, ont atteint le pôle Sud à skis et en totale autonomie. L‘Antarctique est le plus grand désert de glace de notre planète : 1 500km de vent, de froid, un réel exploit. Il y a en effet moins d’humains ayant rejoint le pôle Sud en totale autonomie que d’astronautes ayant marché sur la Lune.

 
 
 

En chiffres

  • 1 500 kilomètres parcourus
  • Départ : 9 novembre 1995 à une altitude de 250 mètres
  • Une moyenne de 11 heures de ski par jour
  • 65 jours d’expédition
  • 6 500 calories par jour, 50% de lipides
  • 2 pulkas pesant chacune 170kg
  • Plus petite étape: 3,3km, la plus longue 33,3km
  • 11 fois ils ont remonté le glacier de Frost Spur pour transporter leur matériel
  • À Noël ils étaient au 86°00’95’’S  •  52°01’75’’O
  • Au Jour de l’An ils étaient au 87°05’04’’S  • 52°00’83’’O
  • Arrivée au pôle Sud le 12 janvier 1996, à une altitude de 2 835m