L’Antarctique est le continent le plus froid et le plus venteux sur terre. Son altitude moyenne est de 2 290m, ce qui en fait le continent le plus haut de notre planète. Sa masse est trois fois plus grande que toute autre surface terrestre. Ce continent retient 90% de la glace de la Terre. Cette glace recouvre tout le continent et seulement quelques montagnes pointent au-dessus de la calotte glaciaire. Les vents qui normalement sont de 10 à 15 nœuds atteignent ici une vélocité allant jusqu’à 100 nœuds. Les records de froid de tous les temps, sont répertoriés en Antarctique avec des températures allant jusqu’à -93,2°C. Par contre, durant l’été, ce continent reçoit plus de radiation solaire que l’équateur pour une période équivalente.

Des marins, des explorateurs, des scientifiques et plus récemment des alpinistes, sont attirés par l’Antarctique. Les activités de ces derniers se pratiquent en été, moment où ils peuvent bénéficier de 24 heures de clarté. Le reste de l’année, le continent est plongé dans l’obscurité totale.

 

Géographie

Continent de 13 millions de km², soit presque la superficie de l’Amérique du Nord, l’Antarctique possède l’une des plus grandes chaînes de montagnes du monde. Elle s’étend sur 4 000km. Son plus haut sommet, le mont Vinson, culmine à 4 897m. L’Antarctique est le plus élevé des 7 continents avec une moyenne de 2 050 mètres d’altitude. La moyenne de l’ensemble du monde est de 600 mètres et 720 mètres (2 300 pieds) pour l’Amérique du Nord.

L’Antarctique est surtout la plus vaste étendue de glace de la Terre, pouvant atteindre 4800m d’épaisseur. La masse glaciaire déborde largement du continent par ses glaciers permanents flottant sur l’océan appelés glace continentale. Ces glaces continentales sont considérées comme partie intégrante du continent et constituent la limite géographique de l’Antarctique. Si la glace qui recouvre l’Antarctique fondait, le niveau des océans s’élèverait de 60 mètres (200 pieds), immergeant ainsi la plupart des grandes villes du monde.

La mer qui encercle l’Antarctique, l’Océan Antarctique, sépare le continent de ses plus près voisins par des distances importantes. Le plus près est l’Amérique du Sud, situé à environ 1 000 km, de la Nouvelle Zélande (2 200km), de l’Australie (2 250km) et de l’Afrique du Sud (3 600km).

 

Climat

L’Antarctique est la région la plus froide du globe, avec comme record -89,2°C (-128.6°F) enregistré le 21 juillet 1983. En été, la température n’excède jamais -10°C.

Le froid intense limite les précipitations au point de faire de l’Antarctique un immense désert. On y enregistre de 2 à 5 cm de précipitations par an, soit moins qu’au Sahara.

Certaines vallées antarctiques telle la Terre de Victoria, sont les endroits les plus secs du globe. Les scientifiques estiment qu’il n’y a eu aucune précipitation depuis 2 millions d’années.

C’est un désert fait de froid et de vent. Les vents catabatiques, ou de gravité, propres aux régions polaires, glissent sur les glaciers et s’accélèrent avec le froid pour rendre parfois toute progression impossible. Ils peuvent atteindre 300 km/h

Ces vents provoquent de véritables tempêtes: deux tonnes de neige à l’heure par une fenêtre d’un mètre carré. Ils contribuent également au refroidissement de l’air. Le facteur éolien d’un vent de 80km/h avec une température de -30°C équivaut à -68°C.

 

Sa faune et sa flore

Seulement 2% du continent, sur les côtes, n’est pas couvert de glace et on y retrouve 30 millions de manchots! On dénombre de rares mammifères, surtout la baleine et le phoque. L’ours polaire est absent. Quelques espèces d’oiseaux, dont la sterne, le grand labbe, le petrel et le cormoran, ont la capacité de survivre dans ces climats. L’Antarctique est le seul endroit sur Terre où il n’y a pas de papillon.

La flore se limite à des mousses, des lichens et seulement deux plantes à fleurs.

 

Combien y a t-il de Pôle Sud?

Le pôle Sud géographique: c’est l’axe de rotation de la terre et l’objectif de l’expédition. Il est situé à 90 degrés de latitude Sud. Rendus là, le sud n’existe plus et la seule direction dans laquelle on peut aller est le nord!

Le pôle Sud magnétique: ce pôle est celui qui attire l’aiguille de la boussole et il se déplace continuellement. Il est actuellement situé au large du continent, dans la région de Terre Adélie, à 2000km du pôle Sud géographique.

Le pôle Sud géomagnétique: c’est là où devrait être le pôle Sud magnétique si la terre était une sphère magnétiquement homogène. Dans ce cas, il serait situé à 78 degrés de latitude Sud et à 111 degrés de longitude Est.

Le pôle Sud inaccessible: Le point le plus éloigné de la côte du continent, soit à 1700km des rives, à 82 degrés Sud, 54 degrés Est.

Le pôle du froid: L’endroit le plus froid du globe avec un record de -89,2°C. La base scientifique russe Vostok y est installée.

 

Son histoire

C’est James Cook, en 1773 – 75, qui a traversé le cercle polaire Antarctique soit 66°33′ pour la première fois en circumnavigant l’Antarctique sans toutefois voir le continent.

En 1840, le Français Dumont d’Urville est le premier à débarquer sur le continent Antarctique. Il baptise l’endroit Terre Adélie, du prénom de sa femme. À la même époque, l’Américain Wilkes et l’Anglais Ross tentent également de percer le mystère du grand continent blanc, balayé par les vents.

Puis, pendant 60 ans, on ne s’intéresse plus à ce bout du monde. Ce n’est qu’en 1897 que le Belge De Gerlache arrivera en Antarctique. Il est accompagné d’un jeune norvégien du nom de Roald Amundsen.

Depuis le 14 décembre 1911, le drapeau norvégien flotte sous le globe. Ce jour-là, une équipe norvégienne conduite par le même Amundsen touche enfin le pôle Sud. C’est l’épilogue d’une course fantastique où rivalisent deux candidats : le Britannique Scott et Amundsen. Ce dernier, aidé par des chiens de traineaux devance Scott d’un mois. Celui-ci verra le pôle Sud mais il n’en reviendra jamais.

James Cook (1728 - 1779)
Navigateur et cartographe britannique
Jules-Sébastien-César Dumont d'Urville (1790 - 1842)
Navigateur et explorateur français
Roald Amundsen (1872 - 1928)
Navigateur et explorateur polaire norvégien
Robert Falcon Scott (1868 - 1912)
Navigateur et explorateur polaire britannique
 
 
 

Et encore des chiffres

  • L’Antarctique: 13 millions de km carrés de superficie, dont 98% du continent est couvert de glace.
  • C’est le continent le plus élevé de la planète avec une altitude moyenne de 2 050m.
  • Le volume de glace de l’Antarctique est de 30 000 000 de kilomètres cube.
  • L’inlandsis a 4 800m d’épaisseur (la hauteur du Mont-Blanc à 10m près)
  • Le mont le plus élevé, le Mont Vinson culmine à 4 897m.
  • Un record de froid de -93,2°C (-135.8°F) enregistré le 10 août 2010.
  • L’humidité multiplie 13 fois l’effet du froid. Elle devient la pire ennemie de l’explorateur polaire.
  • La glace de l’Antarctique représente 150 litres d’eau douce par jour, pour chacun des 6 milliards d’habitants de notre planète pendant… 100 000 ans!
  • Le record de vent est de… 320km/h!
  • 5 millions de manchots vivent sur les rives du continent.
  • Seulement 2 espèces de plantes à fleurs sont présentes en Antarctique.
  • 5cm de précipitations par an.
  • Le 1er à avoir débarqué sur le continent Antarctique: le Français Dumont d’Urville en 1840 (baptise l’endroit “Terre d’Adélie”).
  • Le 1er explorateur qui a touché le pôle Sud: le Norvégien Amundsen en 1911.
  • Le 1er décembre 1959, 12 nations ont signé le Traité de l’Antarctique : Terre de paix et de sciences. Un territoire dorénavant protégé.