C’est une jolie montagne, très jolie. Ses glaciers qui entourent son cratère actif lui donnent son charme. Chaud et froid à la fois. Une expérience unique au monde, une ascension riche en émerveillement.

 

L’expédition

Voici le plus haut volcan en activité sur Terre. Quelques fumerolles s’échappent de son cratère qui est entouré de glaciers.

L’ascension nécessite donc beaucoup de technique et du matériel d’alpinisme: corde, piolet, crampons… Cette course glaciaire est particulièrement intéressante avec plusieurs passages de crevasses et de ressauts abrupts. On accède au sommet en traversant une première couche nuageuse.

Une sérieuse période d’acclimatation est essentielle avant d’entreprendre cette expédition. L’ascension se fait en grande partie de nuit afin d’éviter la chaleur de mi-journée qui alourdit la neige pouvant provoquer des avalanches, et qui affaiblit les ponts de neige au-dessus des crevasses. Le Cotopaxi est un volcan qui peut reprendre, à tout moment, une grande activité avec de gigantesques éruptions.

 
 
 

En chiffres

  • Sommet atteint le 27 décembre 1999
  • Atitude : 5 897m
  • 3ème sommet (sur 5) de l’expédition Équateur, après Fuya Fuya, Imbabura et avant de se lancer vers le Volcan Cumbal et le sommet de l’Équateur, le Chimborazo
  • 0°48 S presqu’assis sur l’équateur
  • 1872 première ascension
  • Cratère sommital d’environ 700m de diamètre