La plus romantique de toutes les montagnes, inspirant tant d’artistes … Hemingway… De plus en plus couru, le sommet africain perd petit à petit ses magnifiques glaciers qui ornent le cratère. Regardées et respectées depuis toujours par les peuplades environnantes, elle a toujours su leur parler et les émouvoir.

 

L’expédition

Kilimandjaro, le sommet du continent Africain 5 895m. Qui n’a jamais entendu parler des neiges du Kilimandjaro? À l’école secondaire un professeur de géographie enseigna à Bernard que le Kilimandjaro est la montagne qui offre le plus large étalage floral, la plus grande différence climatique entre sa base et son sommet. Cela suffit pour nourrir sa curiosité. Bernard et Nathalie s’y rendent en décembre 1998. Tanzanie, Afrique noire, le départ de l’ascension s’effectue en pleine jungle.

Lianes, fougères géantes, singes, humidité, verdure exorbitante laissent leur places aux arbrisseaux et graminées mille mètres plus haut. Au tour des fleurs alpines, des lichens dans un monde de plus en plus minéral.

Plus haut, au loin, les glaciers entourent le sommet, l’objectif est d’abord de monter la tente dans le cratère à 5 700m, à proximité d’un glacier et ensuite d’atteindre le sommet à temps pour observer le lever de soleil sur les plaines africaines. Ils tiennent promesse en empruntant la voie la plus difficile qui jour après jour les conduit au cratère. La dernière ascension fut amorcée en pleine nuit et seuls, ils contemplent le lever du jour du 21 décembre 1998.

 
 
 

En chiffres

  • Sommet le 21 décembre 1998
  • 2 alpinistes : Bernard Voyer et Nathalie Tremblay
  • Altitude : 5 895m
  • Tour du monde : 4ème en altitude et 2ème en ordre chronologique
  • 1889 première ascension
  • 3° Sud, juste sous l’équateur
  • 3 sommets
  • Fonte rapide du glacier, en 1912, il couvrait 12 km², 3 km² en 1997
  • 2020, date estimée de la disparition du glacier
  • 2,5 millions d’années, début de la formation de ce volcan