Le Québec possède tellement de lacs et de rivières qu’on pourrait le comparer à une éponge. Ses eaux ont accueillis les tous premiers aventuriers devenus coureurs des bois, mais avant eux et depuis des millénaires les autochtones ont navigué en canot sur ces lacs grands comme des mers et des rivières qu’on appellerait fleuve sans exagérer.

Le canot est comme la raquette, la façon de s’approcher de notre histoire, de notre parcours.

 

L’expédition

LA RIVIÈRE GEORGE – 1980

C’est en 1980 que Bernard propose à des amis(es) de descendre la rivière George dans le Grand Nord Québécois. Son coéquipier sera nul autre que Thierry Pétry. Après avoir traversé ensemble la Terre de Baffin deux ans plus tôt, les voici face à 700km de canot qui distance Shefferville de Kangigsualujjuaq. Les gros rapides de la rivière De Pas et ceux de La George ont assouvi leur besoin d’action… pour le moment.

 

LA RIVIÈRE ROMAINE – 1991

250 kilomètres de canot sur cette magnifique rivière Romaine. Depuis l’adolescence, Bernard parcourt chaque été des centaines de kilomètres en canot et donner à cette activité une forte dose d’aventure lui est nécessaire. L’hydravion dépose l’équipe au delà des murailles et la descente peut débuter. En fait, l’aventure se fit sentir plus fortement qu’espérée; une présence exceptionnelle de moustiques et la fracture de deux côtes d’un équipier. L’équipe a toutefois rejoint comme prévu l’embouchure de la rivière, soit le Golfe St-Laurent.

 

LA RIVIÈRE RUPERT – 1998

1998, deux canots, Bernard fait équipe avec son fils Yoann. Du lac Megouez, la rivière Rupert ouvre son chemin au milieu des forêts nordiques de la Baie James. Ces eaux sont changeantes, tantôt déchaînées dans d’interminables sections d’eaux vives tantôt calmes, ressemblent à un fleuve. Des plages de sable luxuriantes offre des pauses à l’aventure. Ours noirs et brochets deviennent le quotidien. La rivière Rupert est selon Bernard un des plus beaux plan d’eau qu’il connaisse.

 
 
 

En chiffres

  • Des milliers de kms de rivière descendue
  • 20 ans d’expéditions dont les plus grandes : la Romaine, la Georges, la Rupert
  • Compagnons d’expéditions : Thierry Petry, Roland Tuetey, et Yoann, le fils de Bernard.