Tout comme la banquise, le désert m’a guidé vers un profond voyage intérieur. L’absence, le vide et pourtant, il n’y manque rien. L’horizon s’éloigne au rythme de mes pas. Puissant, énigmatique … il a suscité chez moi une grande curiosité à mieux le connaître.