Je garderai toujours en mémoire cet éboulis qui venait vers nous, transportant d’immenses rochers dans un vacarme de fin du monde. Son itinéraire était seulement à quelques mètres de distance du nôtre.